Je suis neuro-atypique

Diagnostiqué TDAH, HPI, TSA, Dys, et/ou créatif, sensible et décalé

Je sens bien que je suis un brin différent, mais ça ne se voit pas !

Ma pensée est complexe, mes émotions sur-dimensionnées, ma sensibilité parfois à fleur de peau.

Possible que je sois « haut-potentiel intellectuel » (HPI), que j’ai un trouble de l’attention avec hyperactivité (TDAH), des difficultés d’apprentissage (dyslexie, dyspraxie, dysphasie…), ou un autisme Asperger.

J’ai déjà un diagnostic « officiel », je suis en démarche, j’hésite à le faire, ou je me suis auto-diagnostiqué et ça me suffit…

Estime de soi en berne, et instabilité affective et professionnelle : les différences cognitives nous mènent souvent à des décalages, par rapport à la norme sociale. Et peuvent nous compliquer la vie quotidienne.

Les neuro-atypiques ont 2 à 3 plus de risques de se retrouver en situation de précarité, accidents, burn-out,  addictions, prison, dépressions… jusqu’au suicide.

Alors que nous avons des « super-pouvoirs » de créativité et d’innovation, de vision artistique, de gestion d’informations et parfois d’hyper-concentration.

Allez, hop, remettons notre cape de super-héro.ine.s  !

Aujourd'hui…

• Mes différences et/ou troubles sont très mal compris et acceptés par mes proches, mes collègues, la société en général.

• Je n’ose pas en parler, de peur d’être discriminé. Ni demander des adaptations : vues comme des privilèges…

 

• Je galère pour trouver des professionnels compétents ET disponibles

• J’échange sur des chouettes groupes (un peu trop) virtuels

• Je « fais avec » en mettant en place des stratégies de compensation, souvent délétères ou mal adaptées.

J'ai besoin de...

FERMER

Au choix…

Sortir de crise

Je suis submergé, épuisé. De colère, de sensations, de rage, d’informations, de la vie quotidienne à gérer, d’incompréhensions au travail ou en famille…
Je voudrais juste balancer mon cerveau par-dessus bord. Mais ce serait dommage, je m’aime bien quand même !

 

 

Je viens me caler en Zatypie à la campagne, je m’occupe de moi. Les personnes présentes utilisent des approches bienveillantes et ne me prennent pas pour un.e fou/folle.
Je teste des stratégies et des objets pour me canaliser. Et c’est quand même bien plus rigolo que l’hôpital psychiatrique.

Mieux me comprendre

Mais que se passe-t-il dans ma tête ?? Je sens bien que je suis décalé/e ou un brin différent.e dans mes comportements et mes relations. Je suis peut-être en train d’être diagnostiqué (ou d’attendre mon RDV…).
J’ai besoin d’identifier pourquoi je craque parfois, pourquoi je ne trouve pas ma voie, pourquoi ma vie semble plus compliquée que celle des autres.
Et pas sur le papier, ni avec des experts 1h dans un bureau, mais dans la « vraie vie »,une tranche de quotidien.

Au lieu de m’informer seul devant mon ordinateur, en Zatypie, je décrypte avec des personnes qui ont des fonctionnements communs, et d’autres différents..
Je fouille dans les bouquins, je teste des objets et stratégies d’adaptation, des jeux cognitifs…
Et j’apprends à mieux me connaître !

Gérer ma vie quotidienne

Les papiers ? Au secours ! Les gosses à gérer, tous les trucs en vrac, les projets jamais terminés, et tout ce que j’oublie en permanence…mais comment font les gens pour éviter la noyade ??

En Zatypie, je découvre et je pioche dans plein de trucs et astuces ce qui me convient : par les autres personnes, et avec des objets et stratégies à essayer ensemble.
Dans la vie quotidienne. Et puis, à l’auberge, je fais ce qui me convient et me motive le mieux, sans devoir être régulier et systématique.

...Passer du bon temps au soleil

J’ai envie de partir en vacances au vert, mais en évitant les troupes de touristes, les endroits guindés et sans trop dépenser.
Je m’offre une pause au Sud, avec des gens un brin décalé, dans l’auberge Zatypique.

Paysages hallucinants, farniente autour de la piscine, jeux, découvertes créatives et stimulantes…
Et si un de mes proches est « zatypique », c’est l’occasion de l’accompagner, voire de mieux le comprendre…

FERMER

…selon le moment

Rencontrer d'autres Zatypiques

Quoi, y a des gens qui pensent comme moi ??! Eh oui, c’est possible !
Avec nos proximités dans nos parcours de vie, dans nos intimités indicibles, dans ce qui se passe dans nos p’tites têtes…on a de quoi échanger sur nos fonctionnements et progresser ensemble.

 

 

Les réseaux sociaux créent déjà une belle solidarité.
Mais j’ai envie d’aller « dans la vraie vie », en Zatypie.
D’utiliser des techniques dynamiques pour échanger, s’exprimer, avec le corps aussi. Et pourquoi pas, créer ensemble.

Habiter à la campagne

La ville ? Je ne supporte plus. J’ai envie de tester un mode de vie plus nature, plus (éco)-logique. Mais pas pour autant partir au fin fond de la Corrèze.
À l’auberge Zatypique, je suis à une heure de Montpellier dans un « coliving ».
Comme dans une colocation, mais je peux aussi y travailler en co-working, y partager des activités, et se soutenir les uns les autres dans nos vies compliquées !

Passer un cap

Séparation, fin de contrat…Je change (presque- tout dans ma vie ! J’ai plein d’envies, mais je ne sais pas bien où je vais. Et en plus, je suis en galère de logement.
Hop, je vais habiter un temps en Zatypie, au moins, je ne serais pas vu.e comme un zombi instable. Et, qui sait, des projets et des connections émergeront peut-être ?

Trouver un camp de base

Rester habiter au même endroit ? Quelle horreur ! Nomade numérique, artiste, retraité…
Je me déplace en permanence, en voiture ou en train, d’AirBnB en bon plan de potes.
La vadrouille, c’est excitant. Mais ça finit par manquer un peu de chaleur humaine.

À l’auberge Zatypique, je peux laisser des affaires, revenir et me sentir comme à la maison, sans pour autant devoir payer un vrai loyer.
Je trouve les copains, je rencontre les gens de passage, je me pose, respire.
Et je repars quand je veux.

FERMER

Si je suis motivé…

Développer des projets

Monter une entreprise, produire une oeuvre artistique, ou préparer un road-trip ?
J’ai plein d’idées, mais j’ai besoin d’être stimulé pour les faire avancer.

 

 

En Zatypie, je reçois regards, tuyaux et encouragements sur ce que je fais.
Et je fais profiter les autres de mon propre regard et de mon expérience.
Du coup, mes projets prennent de l’allure et je sens que je me réalise.
(Pour ça, mieux vaut rester un minimum de temps !).

Booster ma créativité

Ma vie tourne plutôt bien, mais je me sens plus « gris » que quand j’étais petit.e. J’aimerais dessiner, faire de la musique, inventer des histoires, écrire des chansons, faire des photos, du théâtre, des objets en récup’, danser, faire des massages ou créer des vidéos… Mais je n’ai pas la technique, je n’ai pas l’occasion et c’est trop tard…. Et dans les activités sportives et culturelles, il faut toujours en choisir une et le tenir toute l’année. Déjà, je fais un peu de gym, c’est pas mal.

En Zatypie, on n’est des experts de rien, mais chacun détient des pépites de créativité. De techniques, et d’approches à partager. Avec un brin de matériel, d’espace et d’envies, je viens m’initier, découvrir, expérimenter. Et m’exprimer de plein de manières, sans devoir rentrer dans une case, adopter le style-qui-va-bien-pour-me-faire-reconnaître, avec des gens souvent créatifs.

Bienvenue dans le bac à sable !

Participer au projet de la Zatypie

J’ai envie de promouvoir et de valoriser la neurodiversité.
J’ai des compétences en « fonctions support » (administratif, commercial, communication, logistique…) et/ou des envies-compétences en créativité (animation, création artistique, fabrications innovantes, consulting d’idées…).

Les cadres d’entreprises ou d’administration classiques ne me conviennent pas, j’ai envie d’avoir plusieurs casquettes à la fois, pas d’être cantonné.e à une seule fonction !
Travailler tout.e seul.e, j’ai tenté, mais ça manque de stimulation.

1. J’habite ou je veux habiter dans l’auberge Zatypique ou à proximité (Hérault) : je peux participer au fonctionnement de l’association.

2. J’habite ailleurs – en France ou dans un pays francophone : je peux rejoindre le projet de coopérative d’intérêt collectif (Scic)et le Made in Zatypie !

Je viens sur place

Ca se passe dans l’arrière-pays de Montpellier, au soleil, à la campagne, dans un cirque de chênes verts et d’oliviers. Un lieu de vie et d’accueil spécialement dédié aux neuro-atypiques, et ouvert à tous !

Un lieu « permanent »  pour s’adapter aux besoins urgents et aux planning de chacun.

 

Non médicalisé, géré par des « pairs » (entre nous) et non des experts, pour affûter la compréhension de son cerveau de façon ludique, dans des situations de vie quotidienne et tenter de co-créer. Un projet « agile », totalement en calage, à venir tester cet été !

Un concept expérimental et innovant, en expérimentation.

À partir du 10 mai 2018.

bambi_1-Insurance

Auberge

La Zatypie se pose à Saint-Privat, sur les terrasses du Larzac, dans une grande maison récente.
250 m2 et une piscine, 4 chambres et un studio,
2 cuisines et un co-working.
On s’y retrouve ?
bambi_1-Savings

Les tarifs

Calculés au plus bas, en participation aux frais.
Chouette : plus on reste longtemps, et plus on participe à la vie du lieu (logistique, animation…), moins c’est cher !
bambi_1-PPC

Réservation

Hop, je me décide pour y aller, seul, à deux, à trois….
Mes dates ne sont pas encore précises ?
Pas grave en Zatypie !
Je tiens au courant l’équipe et on affine ensuite.

Je rejoins l'archipel Zatypie

bambi_1-Magic

Le spectacle

Oui, il y a une vie au-delà du monde normé !
Dans sa conférence gesticulée, Raquel dévoile l’existence des HPI, TDAH, Dys et Autistes Asperger.
Et nous guide dans les îles de la Zatypie, au-delà de l’océan d’incompréhension.
À voir en vidéo et à vivre !
bambi_1-Promotion

Evénements

Les activités-phares à l’auberge Zatypique
Les rencontres en France
L’activité des partenaires autour de la neurodiversité !
bambi_1-Advertising

Made in Zatypie

L’agence de co-production des neuro-atypiques – en cours de création.
Des services, de la communication, des fabrications.
Un brin décalé, bien créatif, à la sensibilité assumée.
Je découvre les propositions, et j’y met mon grain de sel.
bambi_1-Teamwork

L’équipe

Qui se cache derrière la Zatypie ?
Les initiateurs.trices, les opérationnels, les partenaires qui permettent le projet.

Et si on en parlait ?

bambi_1-Location

+33(0)6 47 23 16 86

bienvenue@zatypie.fr

Chemin des Perrières
34700 Saint-Privat

bambi_1-Campaign

J’ai envie de participer à l’aventure Zatypie,
de partager mes idées, de réagir aux suggestions
de l’équipe ?

Je rejoins le groupe projet sur Facebook.

Les actus sur les neuro-atypiques

Déco en guirlandes de récup’

Des couleurs, du mouvement et de la gaieté 🙂 L'auberge de La Zatypie se pare de guirlandes en tissu recyclé par le talent de l'artiste couturière Anneuh Goepfert de Lodève !! Des longues, des courtes, des rondes, des carrés… De quoi déployer l'imagination en y...

lire plus

Crapauds fous

  Les crapauds fous, ce sont ceux qui n'hésitent par à prendre des voies inempruntées, nouvelles et souvent risquées. Les voies qui passent sous l'autoroute pour éviter de se faire écraser. Et ces crapauds fous-fous permettent la reproduction de l'espèce. Côté...

lire plus
JMTDAH épisode 3

Parce que c'est tellement l'fun de lire un livre... Partagez !! www.jmtdah.com

Publiée par JM les TDAH sur Dimanche 29 octobre 2017

JM les TDAH au Québec

#VismaviedeTDAH - épisode "Je tente de lire un livre". Par la vedette québecquoise Kim Rusk qui a lancé la fondation JM les TDAH, un livre et une émission télé pour po-si-ti-ver ! 🙂 Qui est motivé pour faire la version française ?...

lire plus

Foyer rural : on est sortis de l’auberge

En venant à l'Auberge Zatypique, vous pourrez profiter du dynamisme du foyer rural de Saint-Privat : randos, brico-kids, yoga, spectacles, fêtes…et même jardin partagé, tout près du Rocher des fées. Rencontrer Rémy, passionné de l'histoire du village (on veut voir les...

lire plus

Tour de France TDAH 2018 : La Zatypie à Toulouse !

  L'équipe de la Zatypie a suivi la brillante formation sur le TDAH de Sébastien Henrard, du centre de l'attention de Charleroi, en Belgique, avant d'enchaîner sur le spectacle Destination Zatypie. Nous avons appris que le TDAH n'avait rien à voir avec les symptômes...

lire plus