La Zatypie, l'archipel des neuro-atypiques

 

La Zatypie, c’est le pays invisible des neuro-atypiques.

L’archipel des cerveaux renversés, séparé du continent par l’Océan d’incompréhension.

Là, vivent des personnes qui ont des différences ou des troubles neuro-développementaux, de naissance.

En Zatypie, vivent 10% de la population. Les enfants, mais aussi les adultes. Et même des femmes. Il est temps que le brouillard se lève.

La petite histoire

D’où vient l’idée de la Zatypie ?

Destination Zatypie : le spectacle

Par Raquel Hadida

Oui, il y a une vie au delà de notre monde normé.

Dans sa capsule amphibie, ’Raquel nous guide dans l’univers des personnes neuro-atypiques, aux cerveaux un peu particuliers.

Et dévoile des identités sociales décalées, trop souvent ignorées et malmenées.

Attention, décryptage imminent !

Raquel est journaliste et ingénieure agro de formation. Elle a toujours été émotive, bavarde, bordélique, maladroite, trop gentille, dispersée, à côté de la plaque et en retard. On la dit aussi brillante, curieuse, enthousiaste, originale et colorée – mais compliquée en amour.

À 38 ans, elle n’arrive plus à s’organiser dans la vie quotidienne simple – se laver, manger, faire un sac, partir. Elle n’arrive plus à se concentrer pour écrire, à s’arrêter de manger. Et toujours pas à craquer une allumette ou à jouer au volley. Elle supporte de moins en moins la ville. Les invitations la submergent. Les émotions aussi.     Surtout pour des broutilles.

Au lieu de jeter sa tête dans le canal de Sète, elle mène l’enquête sur son propre cerveau. Elle découvre qu’elle a un Trouble attentionnel avec hyperactivité (verbale), le TDAH. Puis qu’elle est Haut-potentiel intellectuel (HPI)- même si elle était précoce à 3 ans. Et une dyspraxie, un trouble de la coordination des gestes.

Lire la suite

Hôpital psychiatrique (de jour), psychologue, psychomotricienne, ergothérapeuthe. Diagnostics, livres, conférences, vidéos, thèses… Elle s’informe et met en place des stratégies de compensations dans sa vie quotidienne. Déménage à la campagne. Elle découvre qu’elle n’est pas seule. Immense soulagement. Rires. Complicités. Un peu trop virtuelles. Pour informer de façon vivante, elle monte sur les planches pour créer un spectacle, pendant 7 mois, grâce à la formation de conférence gesticulée, par la Scop l’Orage de Grenoble. Destination Zatypie. Il lui apparaît clair que la neuro-diversité est une question de société. Et que les adultes Zatypiques sont totalement ignorés et délaissés. Agir à son niveau. Via l’économie sociale et solidaire.

Septembre 2017. Sur un coup de tête, elle cherche des terrains pour installer un foyer /co-living de Zatypiques. Une semaine après, elle répond à un appel à projets d’Alterincub, l’incubateur d’innovation sociale d’Occitanie. Jury, pré-incubation, re-jury. Le projet est sélectionné.

Cédric, Delphine, Vincent, Wilfried : plusieurs amis y apportent leur temps, leurs énergies, leurs compétences. Sur les réseaux sociaux, le projet enthousiasme. L’aventure ne fait que commencer.

Une innovation sociale

 

Des besoins invisibles mais criants

 

bambi_1-Idea

 

LES + DE LA ZATYPIE

 

FERMER

POSITIF !

Ludique

La Zatypie privilégie les idées qui incitent à l’action et à la découverte du fonctionnement de son propre cerveau, dans le quotidien.

Jeux cognitifs,

Expériences de groupe dynamiques

Objets quotidiens colorés et adaptés

Gestion logistique collaborative avec récompenses

Expériences sensorielles : toucher, voir, entendre…

Neuro-thèque, lectures collectives, projections

Parce que plus sympa que de se retrouver dans un cabinet entre quatre murs, ou pire, dans un hôpital psy !

Entre pairs

Échanger avec des personnes qui ont des fonctionnement « de cerveau » décalés, c’est un vrai bonheur.
Et souvent un soulagement étrange…

Des échanges d’astuces, de soutien, de parcours de vie au-delà des points de vue d’experts ou des conseils lors de rdv médicaux.
Entre personnes qui ont testé, apprécié, adapté… des solutions psychologiques et pratiques « dans leur vraie vie » et partagent leur expériences, leurs connaissances et leurs conseils.

Chacun de nous se situe à un stade de découverte, d’avancement, de choix ou pas de diagnostic officiel, de choix ou pas de médication, de mises en place de compensations et nous le respectons, pour nous faire avancer.

Expérimental

À notre connaissance, un lieu dédié à la neurodiversité adulte n’existe nulle part… ni en France, ni en Europe (hors autisme / déficience intellectuelle).

Au Québec et aux Etats-Unis, il existe de rares centres pour adultes, ouverts en journée.

Pour imaginer la Zatypie, il faut donc créer ! (Ca tombe bien, on adore !)

Nous appuyons progressivement sur une multitude d’expériences connexes – écoles, colonies de vacances pour enfants, co-living, campings alternatifs, écovillages…

Nous expérimentons un lieu où la durée de séjour est totalement souple, avec des engagements de court-terme. Nous expérimentons la cohabitation bienveillante entre personnes hypersensibles.

Nous expérimentons le « décrassage » des normes sociales qui nous étouffent.

Au-delà de « groupes de paroles » attendus, nous adaptons et expérimentons des techniques d’éducation populaire, de théâtre, des techniques collaboratives ou psycho-corporelles… pour permettre l’expression de nos ressentis, nos parcours nos plaisirs, nos projets …autour de notre atypisme.

En suivant la méthode « agile », nous serons en recomposition – amélioration permanente. Rien n’est rôdé, tout est à créer !

FERMER

SOUPLE ET ÉCOLO

Non-médicalisé

Pas de médecin à l’horizon !

Pas de délais d’attente hallucinants pour un rendez-vous, pas de dossier administratif complexe pour pouvoir venir pas de bataille de spécialiste sur notre cas pas de contrainte médicale ni d’heures de sortie…

Conséquence : hors cadre « médico-social » contraignant, le centre n’est pas subventionné, remboursé…

Nous mettons tout en oeuvre pour étudier les possibilités de financement des personnes comme de la structure, à terme.

En revanche, la Zatypie est suivie par un comité scientifique référent composé de psychologues ou neuro-psychologues du développement, spécialisés sur le Haut-potentiel intellectuel et le TDAH, notamment.

Écologique

À terme, la Zatypie village, vise la maximisation de l’autonomie énergétique, alimentaire et l’utilisation de matériaux sains et écologiques…

Pour l’expérimentation, nous privilégions déjà, autant que possible :

-l’alimentation au maximum bio et locale

-les cosmétiques et les produits d’entretien naturels et sans produits toxiques

-des matériaux sains bio et de fabrication française pour les textiles de maison (draps, serviettes…)

-l’artisanat local pour les objets pratiques et la déco

-le recyclé, le non-jetable… pour le matériel de bureau et d’entretien de la maison

-les activités (et le matériel associé) qui n’utilisent pas de produits toxiques ou ne dégradent pas l’environnement – y compris pour le jardinage

L’importance de l’écologie n’est pas directement liée à la neurodiversité, mais nous estimons que si nous pouvons être porteur de changement pour la société, une cohérence à ce niveau-là nous semble indispensable.

Sans compter l’impact des perturbateur endocriniens, justement sur les troubles du cerveau…

En Zatypie, en revanche, vous ne trouverez ni télévision, ni micro-ondes, ni pesticides.

FERMER

ADAPTÉ… À L'INSTABILITÉ

Dans la vraie vie

Le cerveau agit au cours de la vie quotidienne.

En Zatypie, on travaille de façon concrète, et semi-informelle, sur nos habitudes, notre hygiène de vie, nos faiblesses, notre organisation, la gestion de nos émotions.

Grâce à des petits outils pratiques et rigolos, à tester ensemble !

Permanent

Au-delà de rencontres ponctuelles ou de stages, l’auberge Zatypique me permet de :

-venir aux dates et pour la durée qui me conviennent.

-être accueilli rapidement en cas de « crise », au bon moment

-pouvoir gérer une transition de vie le temps nécessaire.

-mener un projet au vert.

-vivre de façon nomade et poser des affaires, retrouver des amis dans un « camp de base ».

-vivre en colocation en étant moi-même, et mutualiser les moyens dans ma « vraie vie » quotidienne.  

Apaisant

La nature, c’est bon pour le cerveau !

Ca tombe bien, l’auberge Zatypique se trouve à la campagne, avec des vues sublimes sur le cirque de Saint-Privat.

Nous nous efforçons de mettre en place une hygiène de vie favorable à nos cerveaux : contact avec la nature, alimentation riche en oméga 3 et en précurseurs de dopamine.

Les outils et les activités psycho-corporelles, sensorielles et artistiques permettent de souffler, se recentrer, se concentrer, travailler le relationnel…

Les domaines d'activités

 

La Zatypie est la première coopérative dédiée aux neuro-atypiques.

L’idée : s’allier et mutualiser les moyens entre neuro-atypiques pour pallier à la fois au manque de prise en compte de la neurodiversité dans la société, et au manque de prise en charge spécifique des neuro-atypiques.

Une expérimentation de psychologie sociale, au carrefour de plusieurs secteurs.

L’association a vocation à se transformer en coopérative d’intérêt collectif (SCIC)

En création depuis septembre 2017, le projet est accompagné par l’incubateur d’innovation sociale Alterincub, à Montpellier.

Il a été sélectionné après deux passages de jury et trois mois de pré-incubation et suivi par plusieurs consultants.

Des psychologues spécialisés assurent la formation et le suivi de l’équipe.

bambi_1-Insurance

 

Auberge

Le premier lieu de vie et d’accueil nature adapté aux adultes neuro-atypiques.

Écotourisme, camp de base, co-living de projet.

Pour tester le concept, une expérimentation, dès mai 2018, va permettre d’affiner les solutions d’hébergement, de vie collective, d’activités.

bambi_1-Seo-targeting

 

Dopamine

Des activités pour améliorer sa qualité de vie.

En petit groupe, semi-informel, pour comprendre son cerveau, s’échanger des astuces, développer sa créativité et ses potentiels professionnels.

Je retrouve les sessions récurrentes dans la programmation.

Sur l’auberge, partout en France, avec les partenaires

bambi_1-Network

 

 

Talents

Les prestations B to B pour l’inclusion et la valorisation des neuro-atypiques.

Des formations à destination des organismes, assos, entreprises…
Destination Zatypie, la conférence-spectacle pour comprendre les neuro-atypiques
L’agence Made in Zatypie, l’interface créative pour puiser le meilleur des Zatypiques.

L'équipe

 

La Zatypie se structure selon les méthodes de l’holocratie, en trois « cercles » de responsabilités.

Gouvernance  : mission, éthique, valeurs, stratégie, investissements, réseaux…

Opérationnel  : commercial, juridique, communication, programmation, partenariats…

Camp de base : accueil, logistique, administratif courant…

Les dirigeants associatifs :

Présidente : Raquel Hadida, journaliste (Lodévois)
Secrétaire : Florence Heymann, professeure spécialiste du handicap (Lille)
Trésorière : Jordane Piffaretti, orthoptiste (Nîmes)

Conseil d’administration :
• Marie-Do Pivetaud, entrepreneuse (Bordeaux)
• Catherine Bassaguet, animatrice sociale (Nîmes)
• Wilfried Guillorit, animateur (Lodévois)

Vincent
Vincent

Chevalier-troubadour

Piote de l’opérationnel.

51 ans, Haut-potentiel intellectuel

Partenariats, financements, ressources humaines, commercialisation, coordination… et canaliseur de la porteuse de projet !

Dynamiseur d’entreprises multi-récidiviste dans l’économie sociale et solidaire,
Vincent Guédrat a déjà créé un réseau d’entrepreneurs en rénovation écologique. Formé comme éducateur spécialisé et à la direction de coopérative en 2004, il a dirigé un centre de formation professionnelle et favorisé l’insertion de personnes handicapées.

Efficace, pragmatique, réactif, Vincent vient de découvrir son Haut-potentiel intellectuel. Et aussi le lait d’amande. Et ça, ça dépote.

Raquel
Raquel

Fée pollinisatrice

Créatrice du projet, pilote de la gouvernance

Responsable de la Communication

40 ans, TDAH, HPI et Dyspraxique

Bouillonnante d’idées, enthousiaste et volubile, certains la disent « révélatrice d’âme ».

Ingénieure agronome formée à Agro­ParisTech, journaliste magazine formée à l’École supérieur de journalisme de Lille, Raquel a déjà créé le magazine… (A)typiques, sur les alternatives écologiques et sociales en Languedoc-Roussillon.

Réalisatrice d’expos photos et de Petits objets multimédias (POM) poétiques, elle participe à des actes artistiques dans l’espace public. En devenant conférencière gesticulante, elle passe du clavier aux planches.

Et s’investit désormais pour valoriser les différences cognitives en montant la Zatypie. Prendra-t-elle un jour son année sabbatique ?

Wilfried
Wilfried

Homme des bois

Philosophie, écologie, permaculture, relationnel : Wilfried apporte sa vision éthique à la Zatypie.

Mais aussi sa connaissance du territoire du Lodévois, ses techniques de menuisier-régisseur-musicien-théâtre, et ses compétences de directeur de centre d’animation.

Lui-même en décalage avec le monde professionnel « classique », il choisit la simplicité volontaire…en vivant dans la forêt. Et découvre l’hyperactivité et le haut-potentiel de son fils aîné. Tout en greffant des cerisiers sauvages.

Son asso : Reliance 34

Jordane
Jordane

Adaptations et outils cognitifs

Orthoptiste, spécialisée sur les enfants TDAH, Dys, HPi…et leurs parents, Jordane prodigue ses conseil en outils ludiques et adaptés aux troubles cognitifs. C’est la trésorière de la Zatypie !

Cabinet de Jordane à Nîmes

Florence
Florence

Fée rassembleuse

Enseignante à Lille, formée à la prise en charge du Handicap et animatrice de pratique artistiques adaptés, Intérêt pour l Art-thérapie, les ateliers d’écriture, TDAH engagée sur les troubles du sommeil et économie sociale et solidaire.

Florence Heyman est l’enthousiaste secrétaire de la Zatypie et référente pour la moitié Nord de la France !

Cédric
Cédric

Magicien virtuel

40 ans, basé à Marseille et Paris

Entrepreneur dans le digital­ impression­ – création pendant 14 ans avec 5 à 10 salariés (Pixtory).
Couteau-suisse du marketing et de la communication, formé à l’École de management (EM) de Lyon, Cédric parcourt aussi le monde
à vélo, adore poser son MacBook en bord de mer, quand il ne mitonne pas des pâtisseries extra-ordinaires.
C’est pour le plaisir de vos papilles visuelles qu’il s’est évidemment ré-ga-lé à réaliser la maquette de ce site web !

Marie-Do
Marie-Do

Elfe végétale

Depuis Bordeaux, Marie-Do transmet ses découvertes du TDAH, sa passion pour les tiers-lieux co-workés, pour la permaculture en ville et en campagne… et surtout son énergie !

Nature et potager en ville

Cathy
Cathy

Fée bienveillante

Animatrice sociale auprès des personnes handicapées, Cathy veille également sur sa fille TDAH-TSA.